Osez le changement!
07.02.2022 temps: 0 minutes

Osez le changement!

Reprendre un cabinet dentaire! Défis et conseils

Si l'on souhaite s'installer à son compte en tant que dentiste, il est logique de reprendre un cabinet existant. En effet, l'infrastructure est en place et il existe déjà une patientèle. Cette voie présente de nombreux avantages, mais elle comporte aussi ses propres défis.

Denteo s'est donc entretenu avec Gabriel Seher, de Dentmedicum à Birsfelden, sur son expérience lors de l'achat d'un cabinet dentaire. Il n'est pas lui-même dentiste mais dirige le cabinet avec sa femme Aida, qui est dentiste.

Voici ses principales conclusions et ses conseils pour tous ceux et toutes celles qui souhaitent reprendre un cabinet.

Gabriel & Aida Seher
Dentmedicum, Birsfelden


Vous avez repris un cabinet existant plutôt que d'en ouvrir un nouveau. Qu'est-ce qui a motivé votre décision?

Globalement, on peut la réduire à trois facteurs: l'argent, l'emplacement et le réseau.

Peux-tu préciser?

La reprise d'un cabinet dentaire s'apparente à l'achat d'une maison. Chaque bien a ses traditions et son héritage, et des transformations seront sans doute nécessaires. Idéalement, elles peuvent être bien délimitées et échelonnées, tandis que la nécessité et l'étendue dépendent vraiment du bien. La situation est différente pour l'ouverture d'un nouveau cabinet. On a plus de flexibilité pour planifier et construire, mais aussi un risque plus élevé et, dans certaines circonstances, une charge financière plus importante. C'est l'instinct qui décide de la voie à suivre dans chaque cas.

Si l'on opte pour une reprise, on gagne avec son propre cabinet un réseau existant de revendeurs et revendeuses, et de partenaires commerciaux. Un bon ajustement est ici déterminant et peut représenter une valeur ajoutée élevée et supplémentaire.

Quels sont à vos yeux les plus grands défis à relever lors de la reprise d'un cabinet?

Eh bien, on ne reprend pas qu'un cabinet mais aussi la patientèle. C'est un grand avantage au départ, mais il faut l'évaluer correctement. Il y a des gens derrière et les patient·e·s ont déjà une relation avec les dentistes précédent·e·s. En tant que successeur, il faut d'abord établir la confiance, ce qui peut prendre du temps.

Un autre point critique concerne bien sûr les finances. Les liquidités et la trésorerie doivent être analysées et comprises avant l'acquisition et planifiées de manière réaliste pour les années à venir. Cela vaut donc la peine de consacrer suffisamment de temps au business plan. Cela permet alors de mieux évaluer quels investissements sont nécessaires immédiatement, lesquels le seront plus tard et ceux qui ne le sont pas encore.

Avez-vous un conseil financier personnel?

Nous recommandons de prévoir délibérément une marge financière distincte et importante. Cela permet de réagir et d'investir, par exemple, dans un nouvel équipement si nécessaire, que ce soit pour le remplacer ou pour apporter une modernisation ou une innovation supplémentaire. Toutefois, les besoins réels ne seront probablement connus qu'en cours de fonctionnement. Une bonne combinaison entre l'existant et la nouveauté est essentielle. Nous n'avons pu réaliser de nombreux investissements importants que bien plus tard.

Quelle réflexion a été particulièrement payante pour vous?

L'infrastructure informatique peut représenter des coûts considérables, non seulement à l'achat, mais aussi dans son exploitation, ce qui est souvent sous-estimé. Nous avons donc mûrement réfléchi à la manière dont nous allions moderniser le système informatique existant.

Avec Denteo, nous avons finalement trouvé une nouvelle solution plus efficace. D'un côté, nous économisons ainsi de nombreuses charges et dépenses récurrentes pour l'entretien de notre propre infrastructure informatique. D'un autre côté, le logiciel nous offre tout ce dont nous avons besoin pour développer le cabinet et ses processus clés de manière transparente et efficace, et pour le faire évoluer vers un nouveau modèle de travail.

Rentabilité, planification financière, investissements. Ces facteurs font-ils le succès d'un cabinet?

Ce sont des points importants, mais ils ne représentent qu'un aspect. Lorsque tout est parfait, on peut travailler sereinement et planifier et agir en fonction de l'avenir. Toutefois, l'aspect humain est tout aussi décisif pour le réel succès: la gestion d'un cabinet est un travail d'équipe et lorsque l'on reprend un cabinet dentaire, on rencontre souvent une équipe bien rodée avec ses forces et ses faiblesses.

Il faut d'abord former une nouvelle équipe pour qu'au final, l'ambiance, la culture et le rythme soient bons pour l'ensemble du personnel. Et les patient·e·s le ressentent immédiatement. Au bout du compte, notre succès se définit par la satisfaction de nos patient·e·s.

Check-list pour acheter un cabinet

L'achat d'un cabinet soulève de nombreuses questions. En collaboration avec des expert·e·s, nous avons élaboré une check-list pour la reprise d'un cabinet dentaire.


Denteo pour votre nouveau cabinet

L'histoire de Dentmedicum montre que la reprise d'un cabinet existant nécessite de nombreuses décisions intelligentes. Et l'une d'entre elles consiste à choisir le bon logiciel.

Si vous êtes sur le point de reprendre un cabinet, nous serions ravis de vous présenter personnellement les avantages de Denteo.


DÉS CHF 269
  • Pas de coûts élevés au départ
  • Aucun serveur n'est nécessaire
  • Logiciel intuitif pour votre équipe
  • Libre choix des équipements
  • Améliorations continues